Notre histoire

Le fondateur de TECHNOFORT, Michaël HOULE, a commencé ses classes bien jeune. Dès l’âge de 8 ans, une passion pour les serrures se dessinait déjà : collection de clés et de serrures de toutes sortes, démontage et remontage de serrures, fabrication de clés, visite chez les serruriers locaux lorsqu’il obtenait de bons résultats scolaires, littérature sur les techniques de crochetage… Bref une passion qui ne laissait aucuns doutes à ses parents.

À 16 ans, avec la paie de son premier job d’été, il achète un coffre-fort. Aussitôt livré, aussitôt démonté afin d’observer son fonctionnement.

Après le passage dans une serrurerie le temps d’un autre job d’été en 1999, il est orienté vers une formation sur les serrures de coffres-forts : ouverture fine par perçage et par manipulation des serrures à disques. Il est rapidement redirigé vers la métropole, Montréal.

Début 2000 il est embauché en qualité de technicien de coffre-fort. D’abord assigné à la maintenance d’horlogerie bancaire, il progresse rapidement et est envoyé sur le perçage de coffres-forts. Ayant l’esprit entrepreneur, il n’allait pas rester simple exécutant, un projet de création d’entreprise murissait.

TECHNOFORT, pour « technologie du coffre-fort », est enregistrée au registre des entreprises du Québec (Canada) le 19 mars 2004 par Michaël HOULE. À cette époque, l’activité se résume à l’ouverture, l’entretien et la réparation de coffres-forts et coffrets bancaires. L’expérience et le sérieux sont au rendez-vous, nouant plusieurs partenariats avec des sociétés de services nationales et fabricants de coffres-forts canadiens. Rapidement il assure le service quotidien pour 350 agences bancaires à Montréal et un rayon de 200 km autour de la métropole. Il est même consulté sur des audits sécurité.

En 2009, l’entrepreneur est à la recherche de challenges et de nouveautés, et part en France pour un an afin d’explorer ce qui se fait dans la matière de coffres-forts outre-Atlantique. La circonstance des choses a fait que son séjour est passé de durée déterminée à indéterminée.

Après un passage dans un Point Fort Fichet, en fin 2009, il est recruté par une société de distribution pour animer un réseau de techniciens de coffres-forts à travers la France. L’aspect technique est maitrisé, reste à apprivoiser l’aspect commercial du sujet.

La fibre commerciale est bien présente, mais l’approche de l’entreprise n’est pas celle désirée, il faut donc trouver la bonne manière de toujours s’épanouir dans le monde du coffre-fort.

Un nouveau projet surgi et un vrai challenge comme celui recherché se présente enfin. Le nom est déjà défini et il faudra attendre le 9 janvier 2013 pour que TECHNOFORT, version française, soit enregistrée au registre du commerce de Paris (France). L’activité ? Importation, distribution, exportation de serrure de coffre-fort, avec une vraie valeur ajoutée, celle de l’expérience à tous les niveaux.

The sky’s the limit!